Valérie Guimond à L’Atelier-Galerie A.Piroir

Jusqu’au 10 juin, les créations de l’artiste Valérie Guimond ornent les murs de l’Atelier-Galerie A.Piroir.

Images tirées de ses expositions «Image de pacotille» et «Nos éthos», ces portraits grandeur nature viennent donner une aura d’autant plus humaine et profonde à l’endroit. Spécialiste de l’art imprimé, l’entreprise familiale offre une expérience de galerie immersive. C’est dans l’atelier même, au cœur des vieilles presses et de l’odeur des matériaux brutes, que vous pourrez savourer l’exposition dans son contexte de création.

Valérie possède un baccalauréat en arts visuels de l’UQTR, où elle travaille comme technicienne en estampe ainsi que chargée de cours et y effectue actuellement la maîtrise en art. En tant que membre de l’Atelier Presse Papier de Trois-Rivières, elle a animé différentes conférences et ateliers sur l’estampe notamment au Mexique, en Belgique et au Brésil. Son travail a été exposé lors de biennales tant au pays qu’à l’étranger.

Son travail s’articule autour de la dichotomie entre le moi intérieur et le corps, ce qu’elle voit comme une relation d’étouffement, notamment l’hypersexualisation juvénile et l’image de la femme perçue en tant qu’objet. Elle s’intéresse aussi à tous ces problèmes de société qui engendrent cassures et préjugés entre les différentes classes sociales. Très humaine, elle a une approche délicate, compréhensive et personnelle tant dans sa façon d’approcher ses sujets que de traiter ses idées.

En tant que mère, femme et artiste, Valérie s’inquiète de cette société de plus en plus sexualisée dans laquelle nous vivons, cette époque où la suggestion s’éteint graduellement pour laisser place à une exhibition excessive et prématurée. C’est pour dénoncer l’hypersexualisation et la banalisation de la pornographie qu’elle donne naissance à «Image de pacotille», quelques clichés de sa fille d’à peine 9 ans, couverte de dessous féminins et d’un masque à gaz. Ce dernier, grave et imposant, incarne le besoin pressant de protection chez ces jeunes trop tôt exposés à un univers d’adultes.

«Nos éthos», ce sont quatre personnes aux vies et aux parcours difficiles qu’elle a abordé, interrogé, puis photographié. Si l’idée de base était de représenter des personnes de la rue, les histoires de ces exclus de la société sont toutes aussi touchantes et variées. Ce sont des gens constamment confrontés au regard extérieur et malheureusement trop souvent oubliés par la société, qu’elle a voulu sortir de l’anonymat un bref instant. Authentique dans ses approches, il est primordiale pour Valérie de conserver des liens avec ces personnes, qui ne sont pas que des sujets, mais des êtres qui méritent leur place dans ce monde.

Alain Piroir, maître imprimeur depuis 35 ans et sa fille Agathe offrent des services autant professionnels que personnalisés en art imprimé à des artistes débutants et expérimentés. Prônant l’art actuel, l’expérimentation et la liberté artistique, ils se spécialisent dans tous les domaines et sur tous les supports de l’art imprimé, que ce soit en impression, gravure taille-douce, eau forte, chine collée, collagraphie, photogravure, linogravure, lithographie, xylographie et numérique. Atelier et galerie faisant salle commune, ce lieu unique vous permet de découvrir l’estampe actuelle au sein des presses où vous pourrez suivre le processus de création de A à Z, avec en prime une vue imprenable du haut de leur 8ième étage. 5333, avenue Casgrain, suite 802.

 

~ Jade Grenier pour Monmileend.com

 

Partager:
Monmileend.com

Monmileend.com